Le scénario de la production

Pour produire du lait, la vache doit d'abord donner naissance à un veau

2c1_lescenariodelaproduction01Pour que la vache puisse produire du lait, elle doit d’abord donner naissance à un veau. Comme pour les humains, la gestation de la vache dure neuf mois. Elle met alors au monde son petit veau. C’est à partir de ce moment qu’elle produit du lait. On dit alors qu’elle est en lactation. Le temps de lactation dure autour de 300 jours, soit 10 mois.

La lactation de la vache débute par la production de colostrum. Ce lait est réservé au veau, qui en retire des anticorps spécifiques contre les infections. Après une semaine, le lait est expédié à l’usine. La production de lait atteint un sommet en huit semaines et diminue ensuite lentement jusqu’au tarissement.

La vache est inséminée à nouveau en cours de lactation. Finalement, elle est mise au repos deux mois avant l’arrivée du veau. Et le cycle recommence. La vache peut ainsi avoir plusieurs veaux et plusieurs lactations, la moyenne étant de quatre. Pour assurer un niveau de production efficace, le producteur renouvelle le quart de son troupeau chaque année.

L’amélioration génétique

Les races bovines sont considérées comme laitières parce qu’elles possèdent le potentiel de produire une bonne quantité de lait. Ces vaches descendent souvent de pères et de mères qui possèdent des qualités spécifiques.

On utilise beaucoup l’insémination artificielle, qui permet de choisir la semence du taureau le plus susceptible d’engendrer une progéniture génétiquement forte et productive. Les semences sont prélevées dans des centres spécialisés, comme le Centre d’insémination artificielle du Québec (CIAQ) situé à Saint-Hyacinthe, sur des taureaux choisis pour leur potentiel génétique.

L’amélioration génétique et une meilleure gestion alimentaire ont permis d’augmenter de façon appréciable la production de lait par vache. Au tournant des années 1970, il y avait un million de vaches au Québec. Aujourd’hui, le cheptel est d’environ 360 000 bêtes. On fait autant de lait avec trois fois moins de vaches. Même si le cheptel laitier a diminué de beaucoup, la production annuelle de lait atteint près de 3 milliards de litres, assez pour remplir une fois et demie l’enceinte du Stade olympique!

Les vaches laitières sont traites au moins deux fois par jour, le matin et le soir. À l'échelle de la province, ce sont plus de 20 millions d'heures de travail qui sont consacrées à cette activité sur une base annuelle. Grâce aux progrès (...)
Plus d'information
Tous les deux jours, le camion-citerne recueille le lait à la ferme. Avant de puiser le lait du bassin, le transporteur, aussi appelé essayeur, doit effectuer certains tests afin de déterminer si le lait peut être chargé ou non. Il en vérifie la (...)
Plus d'information
Part du Québec dans la fabrication de fromage au Canada : 51 % Nombre de grandes entreprises de transformation laitière au Québec : 3 entreprises multinationales, Agropur, une coopérative et Saputo, une entreprise privée, toutes deux d'origine (...)
Plus d'information