Diafiltered milk

Imported dairy products in Canada are limited by customs tariffs, a control that is essential to a properly functioning supply management system. Yet, since the end of the 90s, milk ingredients have entered the country tariff-free through loopholes in tariff classification that allow them to circumvent import limits. Right now, the most serious case is milk protein isolates (MPIs), which are milk protein concentrates that are increasingly used instead of protein from Canadian fresh milk to produce certain dairy products. MPI imports totalled over
32,000 tonnes in 2015, causing over $220 million dollars in losses for producers. If nothing is done in the short term to end the circumvention efforts, supply management and the future of Canadian dairy farms are in danger.

Documents

 

Brochure

Imported milk ingredients – Our dairy farms are in danger
Download

 

 

 

 

 

 

 

Image_Tract_ANG_Ottawa

Flyer – Diafiltered milk
Download

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Press releases

2016-06-02

Ottawa, 2 juin 2016 — Quelque 2500 producteurs de lait de toutes les régions du Québec se sont rassemblés aujourd’hui devant la Chambre des communes avec leurs collègues d’ailleurs au Canada. Par ce rassemblement, les producteurs de lait de l’ensemble du Canada ont démontré sans équivoque l’importance de la gestion de l’offre pour l’avenir de leurs entreprises et demandé au gouvernement d’agir pour corriger les diverses lacunes de gestion des frontières qui minent l’efficacité de leur modèle depuis maintenant quelques années. Ils réclament des gestes concrets du gouvernement fédéral dans le dossier du lait diafiltré et veulent aussi obtenir la confirmation qu’il les compensera pour les dommages annuels d’environ 400 millions de dollars que leur causera à terme l’entrée en vigueur des ententes de libre-échange du Partenariat transpacifique (PTP) et de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne.

2016-05-27

Longueuil, 27 mai 2016 — Des producteurs de lait de toutes les régions du Québec prendront la route en tracteur le lundi 30 mai pour se rendre à Ottawa. Des milliers de leurs confrères et consœurs du Québec, et d’ailleurs au Canada, se joindront à eux lors d’un rassemblement qui se tiendra le jeudi 2 juin devant la Chambre des communes.

2016-05-09

The chaos of globalized milk 

Reply of Les Producteurs de lait du Québec to the opinion « Le Bordel diafiltré » of Sylvain Charlebois, published in La Presse plus, May 6, 2016.

2016-05-04

Longueuil, le 3 mai 2016 – C’est avec déception que Les Producteurs de lait du Québec (PLQ) accueillent l’annonce du gouvernement Trudeau dans le dossier du lait diafiltré aujourd’hui. La Chambre des communes réfère le problème au comité permanent de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire qui aura 30 jours pour consulter les producteurs et l’industrie laitière afin de trouver une solution.

2016-04-20

Mont-Tremblant, April 14, 2016 – After their Annual General Meeting, Quebec’s milk producers are more determined than ever to get the Canadian government to act rapidly and enforce cheese compositional standards in the case of diafiltered milk.

2016-04-12

Montreal, April 12, 2016 – Exasperated by the inaction of the federal government, Pierre Paradis, Quebec Minister of Agriculture, Food and Fisheries, Marcel Groleau, President of the Union des producteurs agricoles (UPA), Bruno Letendre, Chair of Les Producteurs de lait du Québec, and Serge Riendeau, President of Agropur Dairy Cooperative, have demanded that the federal government enforce cheese compositional standards. Dairy enterprises that support the demands of milk producers.

2016-03-10

Ottawa, le 10 mars 2016 – « Depuis plusieurs années, les producteurs de lait sont aux prises avec une problématique de contournement des contrôles frontaliers. Il y a eu les mélanges d’huile de beurre et de sucre à la fin des années 1990. Plus récemment, celle de l’importation, sans limites et sans tarifs, de concentrés protéiques liquides a pris des proportions très inquiétantes » a expliqué le directeur général des Producteurs de lait du Québec, monsieur Alain Bourbeau, alors qu’il prenait la parole devant les parlementaires de la Chambre des communes au sujet du problème d’importation d’isolats de protéines laitières (IPL) et de lait diafiltré. Il s’est exprimé d’abord devant le Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire le 9 mars puis devant le Comité sénatorial permanent de l’agriculture et des forêts du Sénat, aujourd’hui le 10 mars.