Abolir la gestion de l’offre, dans quel intérêt?

L’institut économique de Montréal (IEDM) a publié le 1er juin une note s’attaquant encore une fois à la gestion de l’offre dans laquelle il propose à l’État de verser 13 milliards de dollars de la poche des contribuables aux producteurs laitiers et avicoles pour racheter leurs quotas et abolir la gestion de l’offre. La Directrice de la recherche économique des Producteurs de lait du Québec (PLQ) a fait parvenir une réplique intitulée  » Abolir la gestion de l’offre, dans quel intérêt? » qui a été publiée dans le Huffington post du 4 juin. Cliquez sur le lien pour lire la réplique.