Les Producteurs de lait du Québec (PLQ) ont déposé un mémoire dans le cadre des consultations de Santé Canada sur le projet d’étiquetage sur le devant des emballages. Les PLQ indiquent que les producteurs sont inquiets et préoccupés par le projet en cours : « Dans sa proposition actuelle, la politique d’étiquetage dissuasive sur le devant des aliments pourrait stigmatiser de nombreux produits laitiers, riches en nutriments essentiels et bénéfiques pour la santé, en considérant seulement l’apport en gras saturé, en sucre ou en sel. »

 

L’orientation prise par le gouvernement dans ce projet de règlement est très surprenante puisqu’elle va à l’encontre des données analysées par Santé Canada en 2015 qui révèlent que les produits laitiers sont associés à la santé osseuse et à un risque réduit de maladies du cœur, d’hypertension, d’accident vasculaire cérébral, de diabète de type 2 et de cancer colorectal.

 

Dans le mémoire, les PLQ demandent donc au gouvernement et à Santé Canada de repenser leur projet de réglementation en ne se basant pas uniquement sur la teneur en gras, en sel ou en sucre pour évaluer si un aliment est sain, mais en analysant la valeur globale des produits laitiers, en considération des plus récentes connaissances scientifiques. Si le gouvernement décide d’aller de l’avant avec son projet de réglementation, les PLQ demandent d’exempter les produits laitiers en raison de leurs contributions à la santé de la population canadienne et de procéder à une évaluation complète des véritables coûts du programme pour les industries touchées, dont l’industrie laitière.

 

Cliquez sur le lien pour consulter le mémoire des Producteurs de lait du Québec.